BUZZ

Maman, J’ai raté l’avion devient réalité (à cause d’une compagnie aérienne)

today9 janvier 2024 43

Arrière-plan
share close

Pour ceux qui auraient du retard sur la saga « Maman, J’ai Raté l’avion » (ça arrive, on ne vous jugera pas), on vous refait un petit topo : dans le premier volet, la famille de Kevin s’envole pour Paris en l’oubliant à Chicago. Dans le second, Kevin est – cette fois- du voyage mais, à la surprise générale, il est envoyé dans le mauvais avion. Résultat, il se retrouve seul en plein New York. En 2023, on imagine pas nécessaire l’histoire se dérouler dans la vraie vie. Et pourtant, une compagnie aérienne a envoyé un enfant de 6 ans… dans le mauvais avion. 

 

« J’ai couru à l’intérieur de l’avion vers l’hôtesse de l’air et je lui ai demandé : « Où est mon petit-fils ? »

Le petit petit garçon partait ainsi de Philadelphie avec sa famille pour mieux arriver à Fort Myers – en Floride. Sauf qu’il a accidentellement été dirigé vers en avion en partance pour Orlando. Alors qu’elle l’attendait à l’arrivée, la grand-mère du petit a finalement appris la nouvelle par la compagnie aérienne qui, ne voyant pas l’enfant  arriver, a annoncé qu’il n’avait pas pris ce vol : « Non, il n’a pas pu rater son vol parce que j’ai une étiquette d’enregistrement », a-t-elle déclaré à Wink News. « J’ai couru à l’intérieur de l’avion vers l’hôtesse de l’air et je lui ai demandé : « Où est mon petit-fils ? Il vous a été remis à Philadelphie?’ Elle m’a répondu : « Non, je n’avais pas d’enfants avec moi ».

C’est lorsque l’enfant l’a appelée à l’atterrissage que Maria Ramos a compris qu’il était à Orlando. Elle finira par conduire quatre heures pour le récupérer. De son côté, la compagnie déclare à CNN : « L’enfant a toujours été pris en charge et supervisé par un membre de l’équipe Spirit (la compagnie aérienne, ndlr), et dès que nous avons découvert l’erreur, nous avons pris des mesures immédiates pour communiquer avec la famille et rétablir le contact ».

Plus de peur que de mal, donc. Si l’enfant aura des aventures à raconter, Maria Ramos, elle, compte bien savoir comment la compagnie a pu faire une telle erreur.

Écrit par: Admin

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


Nous sommes à votre écoute !

Contactez-nous pour toute demande de renseignements, demande où collaboration, et gardons la musique vivante.

0%